C’est le 13 et 14 avril que s’est déroulé le 11e Festival de l’accordéon 2019. Encore une fois, tous les artistes, accordéonistes, accompagnateurs-trices, chanteurs-euses y sont allés de leurs meilleurs prestations. Nous tenons à remercier tous ceux et celles qui de près ou de loin ont contribué au succès de l’évènement. Grand MERCI à nos précieux commanditaires, nos dévoués bénévoles, régisseur de son, photographe, caméraman, préposés aux repas. Et vous cher public, c’est encore votre présence qui d’années en années fait de cet évènement un succès, merci à vous qui avez assisté.

Pour faire suite, c’est à voir, même à écouter, les différents passages du Festival qui vous sont présentés sur notre site de 2010 à 2019 en action et autres. Pour chaque année plus de deux heures de visionnement.

Voici donc le visionnement 2019 en action






Afin de conserver le patrimoine paroissial et religieux, le conseil des marguilliers, avec l'aide de la municipalité, citoyens, commanditaires et bénévoles, ont décidé de transformer l'église tout en gardant son caractère religieux.

C'est dans la nef de l'église transformée que seront présentées certaines activités dont la principale est le Festival de l'accordéon, Folklore Québécois. Ces activités ont pour but d'amasser des fonds pour subvenir à ses besoins.

St-Marcel vous accueille

Petite localité située au coeur de la vallée Richelieu-Yamaska, où habitent quelque 550 Marcelois, dont la vocation est principalement l'agriculture. Autrefois peuplé par de grosses familles dont la majorité étaient producteurs laitiers et producteurs de concombres. Aujourd'hui, on y retrouve que deux producteurs laitiers, quelques productions porcines, une des plus belles gazonnières du Québec, une pépinière, un centre d'entreposage des grains et deux des plus grands entreposages de concombres en salaison du Québec. Aujourd'hui toute la superficie de 50 kilomètres carrés de la paroisse est en grande culture, tel que le maïs et le soya. Quant aux producteurs de concombres, faute de main-d'oeuvre ils sont pratiquement disparus. Les concombres entreposés proviennent maintenant des paroisses environnantes.